Battesti candidat à la présidence de la FFE : au fond, qu'est-ce que ça change ?

Publié le par Chouia

Cher lecteur, je te dois un aveu : j'ai pas mal hésité avant de me lancer dans cet article, car je sais bien ce qu'il peut en coûter aux iconoclastes qui osent s'attaquer à cette figure (imposée ?) des échecs qu'est Léo Battesti.

 

Pour avoir, il y a quelques années, osé poster sur un forum bien connu et très fermement modéré (fermement, certes, mais toujours dans le même sens, sous la houlette assumée de Bachar Kouatly et sous quelques autres houlettes moins visibles mais pourtant bien présentes de personnes influentes de notre milieu) une remarque douce-amère, mais somme toute fort innocente, concernant l'organisation d'une des très nombreuses et très médiatisées et très sponsorisées compétitions sur l'Ile de Beauté, je m'étais ramassée une de ces volées de bois vert dont certains natifs du lieu ont le secret quand il s'agit de ce qu'il croient être "défendre leur honneur"...alors même que "leur honneur" n'a jamais été mis en cause.

 

A cette occasion, Léo Battesti m'avait proposé "afin de discuter", de me rencontrer.

 

Moi, la joueuse de base qui débarquais dans ce que je croyais être un forum (donc lieu de parole libre), et qui n'avait pas encore compris qu'il s'agissait juste d'un lieu de propagande de l'idéologie en place, où, justement ce que M. Battesti (mais pas que lui, il faut le reconnaître...) disait était parole d'Evangile, et qui donc avait encore la naïveté de m'opposer publiquement à ce que ce très important Monsieur (mais ça, je l'ignorais...) et quelques autres affirmaient, j'aurais dû le rencontrer "pour discuter" ?

 

Ca m'avait pas mal amusée, je dois dire...

 

Et puis ça m'avais nettement moins amusée, quand les insultes s'étaient mises à pleuvoir de la part de certain dirigeant de club corse...en suivant ce lien, tu pourras en juger toi-même, cher lecteur, mais je dois préciser qu'une partie (la pire) des insultes a bien sûr été modérée à l'époque (ceci dit, il reste des mots délicats du style "planteuse de merde"...on sait être poète, en Corse...) http://www.france-echecs.com/article.php?art=20050126103254413.

 

Dans n'importe quel autre forum, l'auteur aurait été immédiatement prié de s'excuser, ces propos auraient été supprimés, il aurait peut-être même été viré.

 

Enfin, je veux dire, dans un vrai forum, quoi.

 

Donc, voilà pour le décor : comme disait l'auteur d'"Astérix en Corse" : "Ils sont plus que ça...ils sont susceptibles".

Certes.

 

D'où ma réticence à en parler...

 

Et celle d'autres acteurs de notre petit monde.

 

Tant il est vrai que tous ont plus ou moins fini par renoncer à émettre la moindre critique à l'égard de ce Monsieur, de sa vie, de son oeuvre, de la Ligue de Corse ( (Pardon ! de la "Lega Corsa di Schacchi" !!!), des clubs corses, des présidents de club corse, de la politique de licenciement systématique des petits écoliers corses, du subventionnement de l'activité "échecs" en Corse, des compétitions corses.

 

C'est fait en Corse par un corse, qui plus est, pas n'importe lequel, donc, c'est bien.

 

Forcément.

 

Comment s'étonner alors des sempiternels articles élogieux qui fleurissent la toile quand on a l'idée de taper "Battesti" ou "Ligue  d'Echecs de Corse" (Pardon ! "Lega Corsa di Schacchi" !!!...décidémment, je ne m'y ferai jamais...) dans un moteur de recherche.

 

Mais bon, j'aime le risque.

 

Et j'aime aussi la liberté d'expression.

 

Alors tant pis pour les conséquences : je me lance !

 

Donc, c'est vrai que vu comme ça, Monsieur Léo Battesti a l'air (du moins sur la toile) d'être LE personnage consensuel par excellence, le bienfaiteur des échecs, celui qui peut s'enorgueillir (et il ne s'en prive pas ! http://www.france-echecs.com/article.php?art=20040923090118777) d'avoir développé les échecs en Corse.

 

Pas étonnant, donc, qu'il se présente cette année à la Présidence de notre chère Fédération, en digne successeur de...attendez-voir que je retrouve son nom, c'est plus Jean-Claude Moingt, ça, c'est sûr...

 

Comment, lecteur ? tu ne t'en étais pas rendu compte ? ben si, mon cher, M. Moingt a démissionné il y a un an, et je t'assure que ce n'est plus lui qui est le Président de la FFE, puisque c'est...ah oui, ça me revient :  Henri Carvallo  !

 

Comment ça, tu n'avais pas vu de différence ?

Comment ça, dans les divers articles faisant cas de l'actualité de la FFE, on ne citait que M. Moingt et M. Battesti ?

 

Bon, alors voilà, après un bref et très oubliable passage de l'illustre inconnu de Villandry, c'est Léo Battesti qui s'y colle :

 http://www.corse-echecs.com/Leo-Battesti-annonce-sa-candidature-a-la-presidence-de-la-Federation-Francaise-des-Echecs_a1052.html

 

Avec bien sûr l'indéfectible soutien de son partenaire de toujours (et lui-même ex-président de la FFE) http://jeanclaudemoingt.typepad.com/.

dont quelques extraits démontrent l'ambiance de sérénité dans laquelle se déroulerait cette élection si, d'aventure, un imprudent prétendait se présenter contre le poulain de Jean-Claude Moingt :

- "qui aura assez de coffre pour l’affronter"

- "les opposants larvés de l’équipe actuellement en place vont devoir sortir du bois et ne plus se contenter de Facebook, de France Echecs (la plupart du temps anonymement…) ou d’envoyer de fausses infos à l’éboueur fédéral. On va rentrer dans le dur !"

- "Messieurs, Mesdames à vous de jouer. Oh que je suis impatient de voir cela !"

 

Et le soutien (ou la prudente neutralité) de pas mal d'organes plus ou moins officiels plombant la toile du langage unique en vogue dans notre chère Fédération, dont celui-ci, qui vaut tout de même le détour :

http://www.echecsinfos.blogspot.fr/2012/06/leo-battesti-candidat-la-presidence-de.html

Où j'ai appris avec ravissement que

"Tous les éléments rationnels sont là pour nous dire que Léo Battesti, avec un parcours hors normes, est un futur Président logique qui s'imposera avec facilité.

Et les éléments irrationnels ?

Nous les avons consultés !

Numérologie

FFE = 19 +3 +21 = 43 = 7

Léo Battesti = 6 + 11 + 53 = 70 = 7

C'est l'entente parfaite !

Astrologie

femme Poisson (FFE) et Homme Scorpion (Léo Battesti)

L'agressivité et les rapports de force jouent de façon nuancée, subtile et compliquée, et ne manquent pas d'un certain charme. Il peut arriver que les partenaires atteignent une grande harmonie passionnelle et spirituelle. mais dans la plupart des cas, l'union cessera d'exister le joure où l'une des parties, épuisée, abandonnera le jeu".

 

CQFD.

 

Et puis, en plus d'être béni par les astres, le chiffres, adoubé par M. Moingt et ardemment espéré par l'ensemble du petit peuple des échecs qui attend son sauveur, Léo Battesti a un superbe programme dont je ne résiste pas à citer un extrait contenant une magnifique perle qu'aucun des articles faisant écho de sa candidature n'a relevée (prudence ? indifférence ? ignorance de la plus élémentaire grammaire ?) :

"Agir au niveau international pour que les mêmes principes que nous défends au niveau fédéral prévalent au niveau de la FIDE."

 

Et puis aussi, il nous promet "plus de femmes" dans sa liste (pas difficile, vu le nombre tendant vers zéro des listes précédentes...).

 

Et puis, bien sûr, les échecs "de masse". 

 

A la corse. 

 

Bien sûr, il sera élu.

 

Démocratiquement.

 

Son parcours de citoyen exemplaire http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9o_Battesti n'est-il pas d'ailleurs une garantie du respect des lois et des réglements de la part de ce futur président ?

 

C'est pourquoi je me garderai bien de prendre parti pour ou contre sa candidature.

 

Et puis au fond, cher lecteur...qu'il soit Vice-Président ou Président, qu'est-ce que ça change ?

 

 

Publié dans la FFE

Commenter cet article