"la fièvre des échecs", muet soviétique de 1925, avec Capablanca en "guest star" : juste réjouissant !

Publié le par Chouia

 

Cher lecteur, je n'ai pas beaucoup de temps à consacrer à la publication d'articles en ce moment,  mais je ne résiste pas à l'envie de partager avec toi ce bijou de 1925, dont j'ai la chance d'avoir le DVD (déniché totalement par hasard dans une brocante !), mais qui est aussi disponible sur YouTube.

 

C'est un véritable trésor : le réalisateur a en effet profité d'un réel tournoi d'échecs pour tourner cet inénarrable portrait d'un joueur d'échecs...obsessionnel (mais ne le sont-ils pas tous ?).

 

On y voit : Capablanca dans son propre rôle, mais aussi des...bébés, des chats, une étonnante panoplie d'accessoires vestimentaires sur le thème de...l'échiquier, et...des échiquiers en pagaille, bien sûr !

 

Pour la documentation technique, c'est là http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Fi%C3%A8vre_des_%C3%A9checs

 

Voici la partie 1.

 

Bon voyage dans le monde loufoque de ce pauvre joueur pas si éloigné de nous, en fin de compte....

 


 

 

Publié dans rêvons un peu...

Commenter cet article

echecs 09/03/2013 10:38


Non ils ne le veulent pas, mais tu te rends compte quand même que si on continue comme ça, la FFE finira à terme par se dissoudre car le jeu d'échecs sera tellement marginal et impopulaire que
plus personne ne sera intéressé pour aller voir une partie  du champion du monde.


Europe-echecs et la fédé n'ont pas fait leur boulot, à quand un petit génie pour nous programmer un site comparable à europe echecs, complètement gratuit et avec du soleil et des gens qui
sourient ! Nom de Dieu la vie est assez difficile comme ça, on attend autre chose d'un champion qu'il empoche son cachet et se sauve par une pirouette. On veut qu'il nous fasse rêver, et ce dans
n'importe quel sport, mais surtout aux échecs !


Une chose me frappe, même le petit Carlsen qui n'est pas méchant en soit, ne regardequasiment jamais (et encore moins ne fixe) la caméra en interview, ça donne une image très austère et
inaccessible du jeu dans le monde entier, il est plutôt malin, il ne s'en rend pas compte ? Du lien, du lien, du lien, un peu de chaleur, il faut donner envie aux gens et l'envie tu la donnes pas
en ayant un regard semblable à un parrain de la pègre...


Les champions d'aujourd'hui sont absorbés par le jeu, alors qu'il y a 20 à 200 ans en arrière, c'étaient les champions qui faisaient ce jeu et qui en étaient les vedettes ! Capablanca l'avait
très bien compris !


Regarde par exemple comme il s'amuse en regardant la caméra avec un petit air rieur et joyeux.Il a envie d'être là où il est, avec cet entourage et il le montre.


C'est si dur à faire, de regarder la caméra, et de s'amuser de la complicité de leur entourage, même à l'aide d'un simple tout petit rictus qui ne leur retirera d'ailleurs pas un centime sur leur
paye ?


Des bébés le font déjà à 5 mois... et à ma connaissance ils ne sont pas considérés comme surdoués.


Pas de tempérament ces joueurs d'échecs, pas de classe et pas de caractère !


Je préfère voir jouer un 2200 qui a de l'allure, et un réel charisme, qu'un champion toutes catégories confondues, précautionneux, toujours noyé dans un univers duquel il ne peut sortir ne
serait-ce que le temps d'un regard, d'un sourire ou d'une blague.


A ce niveau-là ça s'appelle de l'autisme, c'est urgent et il faut consulter...


Si c'est ça les échecs, alors pourquoi la population mondiale tremblait au rythme de la main de bobby fischer lors du match du siècle, et pourquoi elle tremblait tout autant pour le match
homme/machine opposant Kasparov à Deep Blue ?


Tu veux que je te dise le fond de ma pensé ?


Ces gens-là qui tiennent ces institutions n'ont rien compris au jeu d'échecs et encore moins aux attentes du public qui est derrière !

Chouia 09/03/2013 11:59



Tu as tout dit !



echecs 09/03/2013 09:49


Pourquoi ça n'existe plus les joueurs comme lui ?


Franchement tout le monde est enfermé dans son petit carcan, on manque de détachement, de liberté et de fraicheur !


Je remarque que plus le temps passe et moins les champions d'échecs sont charismatiques... Il y a moins de magie qu'avant et je me demande bien pourquoi...


Qu'est-ce qui a tant bouleversé le monde des échecs ? Auourd'hui en France il y a environ 50% de moins d'attrait des français pour le jeu d'échecs qu'il y a 7 ou 8 ans, tu vois une explication à
ça ?


Néanmoinse je suis bien sûr que si on avait aujourd'hui un champion de la trempe de Capablanca, sympa souriant et complice avec le public, le jeux d'échecs retrouveraient tout leur attrait !
Peut-être que je me trompe ?


C'est cette même connerie qui fait que quand on affronte une fille, on doit impérativement l'éclater sous peine d'offusquer ses congénaires masculins...


Je souhaite bonne chance à celui qui veut jouer Judith Polgar dans ce cas !

Chouia 09/03/2013 10:08



Bien d'accord


De nos jours, il semblerait que "faire la gueule" est de bon ton pour un champion...


Il faut avoir l'air concentré et un peu asocial pour avoir l'air intelligent ?


Pour moi, les échecs n'ont pas perdu leur magie, mais c'est vrai que ce milieu n'est guère accueillant. J'ai mis un temps fou à m'y sentir à ma place, et il m'est même arrivé d'obtenir...des
sourires de GMI (si si, j'ai des photos, que je garde bien sûr précieusement !). mais il faut croire que ces sourires n'intéressent pas les éditeurs tels que ceux d'Europe Echecs : peut-être que,
dans leur tête, ça ne fait pas sérieux ?


De toute manière, le petit monde des échecs a une telle ignorance des startégies de communication qu'il sera difficile de remonter la pente pour rendre notre passion attirante au plus grand
nombre.


Et d'ailleurs, le veulent-ils ?



echecs 09/03/2013 09:19


Lol mais tu sais les échecs en Russie, c'est une chose, mais en Italie ou aux Etats-Unis c'est également pas mal ! Quoi qu'il en soit Capablanca fait partie de l'histoire des échecs, c'est un
monument et je trouve que l'histoire de ce joueur est vraiment intéressante !

Chouia 09/03/2013 09:32



Oui, Capablanca était un seigneur !


J'aime particulièrement son élégance (vestimentaire et morale), et son regard plein de malice qui rend le spectateur complice de ses apparitions dans ce film.


Cet homme avait de l'humour et de la distance vis-à-vis de son art, et c'est ce qui en fait un grand bonhomme parmi les joueurs d'échecs.



echecs 09/03/2013 08:29


Effectivement, c'est le propre du joueur d'échecs que d'être obsessionnel. Je ne savais pas à quoi ça ressemblait les échecs il y a cent ans, j'en ai un cague aperçu, merci !

Chouia 09/03/2013 09:16



Les échecs en Russie, en plus !


Bonne journée